Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le soudage au chalumeau et son succès

Le procédé du soudage au chalumeau oxyacétylénique est obtenu grâce à un savant mélange de deux gaz: l'oxygène et l'acétylène. Ces gaz permettent l’existence d'une   flamme soudante.

Description de la flamme

 

Cette flamme est composée de plusieurs parties. Dans la 1ère partie on y trouve le dard, dans la 2ème est présente la zone réductrice, partie utilisée pour la création du bain de fusion  et la fusion simultanée le dépôt du métal d'apport, dans la 3ème partie on y découvre le panache: mélange d'oxygène et d' acétylène contenu dans les bouteilles, l'oxygène de l'air et l'azote. 

Le dard ,dans sa pointe, a une température élevée de 3200° avec dans son extrémité  la présence d'une zone dite : réductrice, invisible à l’œil nu et dans la dernière partie se trouve le panache avec une température de 2400°.

Une image vaut mieux que mille mots, enfin un film vaut mieux que

Ce procédé  a eu un  grand succès au milieu du 20ème siècle.

Je vous propose de prendre quelques minutes et de regarder cette vidéo très instructive. Vous y verrez le procédé et ses applications, la position du métal d'apport et du chalumeau.

Bonne vison

Soudeur au cahlumeau soudant l'aluminium

Soudeur au cahlumeau soudant l'aluminium

Laisser un message !

Que vous pensez-vous de cet article !

Sentez-vous libre de commenter et vous abonner !

Merci de m'avoir lu !

Tag(s) : #soudage au chalumeau

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :