Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Composition d'un poste de soudage semi-automatique

Soudure, passe-moi la pièce, là !

J'ai eu la possibilité de passer un test pour une sélection d’embauche pour deux postes à pourvoir, en tant que formateur, pour un centre de formation professionnelle. Nous étions environ 200 à passer ce test. Toutefois, seulement huit ont réussi ! J'étais parmi ceux-là. J'ai eu un rendez-vous pour un autre test pour départager les postulants . L'examen était simple. Il fallait nommer les différents ustensiles usuels du métier. Étant donné que les formateurs choisis devaient connaître la mécanique et électricité, domaine où je ne maîtrise pas grand chose , je n'ai pas été déçu d'avoir échoué lors de ce deuxièmes test de sélection. Mais une chose que j'ai apprît dans cet entretien est la suivante: il faut connaître les noms des outils que nous utilisons dans notre métier.

Soudage au M.A.G. et M.I.G

Que signifie M.A.G. ? Tout simplement, M comme Métal, A comme Actif, G comme Gaz.

Ce nom nous fait comprendre que le gaz, a, un grand rôle dans la création du cordon et sa pénétration.

Pour le soudage des aciers inox, les gaz actifs sont entres autres :

Mélange binaire = d'argon + oxygène (O2), argon + co2,

Mélange tertiaire = argon+ CO2 + O2, argon +hydrogène (H2)

Que signifie M.I.G. ? Tout simplement M comme Métal, I comme Inerte , G comme Gaz.

- Seul: l'argon , Mélange binaire: d'argon - hélium (arc plus chaud) (gaz inerte).

Voici un dessin de l'influence des gaz sur la pénétration

 

Image André Piscart, M.I.G 2005, Ecole de la Province de LIège

Image André Piscart, M.I.G 2005, Ecole de la Province de LIège

Partager cet article

Repost 0