Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le soudeur dans un environnement dangereux

Une ménagère utilise souvent un couteau pour couper sa viande . Il suffit d'utiliser ce même couteau d'une manière inappropriée, pour se couper, ou même se tuer .

Mais la bonne utilisation de cet instrument peut faire gagner sa vie à quelqu'un qui professe le métier de boucher. Ainsi , le couteau a aussi, comme nous venons de le voir , un revers peut louable.

Soudeur un beau métier et le revers de la médaille.

Le métier de soudeur est un métier en pénurie, qui attire beaucoup de monde désirant se reconvertir dans un autre emploi. Mais le choix de ce métier, pour qu'il soit vraiment un gagne- pain, ou pour qu'on puisse dire :  je gagne ma vie en tant que soudeur , impose des impératifs .

La connaissance des risques du métier.

La soudure et sa fumée, un des risques

Lorsqu'un soudeur soude, la fonte du métal crée dans l’atmosphère directe du soudeur des molécules qui se marient à l'oxygène de l'air qui fait naître des oxydes métalliques sous forme de fines particules solides.*

Il en existe des millions de ces particules . La preuve en est par la présence visible d'un nuage près du soudeur.

Par ailleurs, Il y a souvent présence d'huile sur les pièces en acier  qui permet d' éviter la rouille, et solvants pour nettoyer ses huiles avant soudage. Vous comprendrez sans aucune difficulté que ces produits brûlés, ces particules solides , s’ajoutent aux fumées du soudage. Ce qui n'arrange rien aux dangers à l' environnement direct du soudeur.

Savez-vous combien de temps ces particules demeure en suspension avant de se déposer? Jusqu’à huit heures !

Pour ne rien arranger tous ces particules sont fines !

Les solutions sont : d'avoir une aspiration  ou un masque adapté pour fine particule.

 

 

 

Le soudeur a la tête dans les nuages

Au fur et à mesure que le soudeur fond des électrodes enrobées, il se créé un nuage dans son entourage. Cependant, il faut éviter à tout prix de respirer cette fumée.

Le nuage est loin d'être sain. Si on prend en considération les différents éléments qui constituent l’assemblage à souder, on voit dans l’analyse différents métaux

Soudeur averti en vaut deux

L'analyse de la fumée et fort révélatrice de l'attention que doit avoir le soudeur.

On y trouve des oxydes de fer jusqu’à 50 % que compose la fumée, cet oxyde peut provoquer

la sidérose !

Toutefois selon le procédé de soudage et le métal d'apport et de base, dans le nuage on peut y trouver:  du nickel, du chrome, silicium ,fluor , calcium, titane, d'aluminium, cadmium, cuivre, chlorure de zinc, le plomb, l'étain.

Mais, il existe aussi des danger dûs aux gaz.... à suivre

Que pensez-vous de cet article?

 Avez -vous aimé ? Abonnez-vous, partagez ...

Merci d'avoir lu !

Tag(s) : #hygiène et securité, #Soudeur, #Formation

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :